Comment est vécu le handicap chez mes enfants ?

par Elisabeth Fabre de Morlhon septembre 18, 2012 0 Commentaires

handicap et fratrie

Chloé (ma fille de 11 ans hémiplégique et dyspraxique) a 3 frères, tous plus jeunes qu’elle. Nous leur avons toujours expliqué le handicap de leur soeur.

Bien que nous nous sentions très « détendu » sur le sujet vis à vis des enfants, nous arrivons encore à être surpris par certaines de leur réflexion :

Je dis à mon fils de 4 ans : « Demain, Chloé , rentre de son voyage en Angleterre ». Il me répond : « Hey, peut-être qu’elle n’aura plus son handicap ! ».

Là, vous vous dites que vous avez raté quelque chose. Dans leur raisonnement d’enfant, l’aspect définitif du handicap semble inaceptable. C’est vrai : il se casse un bras, on le soigne et c’est fini !!!! Alors pourquoi un voyage chez les anglais ne pourrait pas résoudre le problème ? Difficile à accepter tout ça …

Très tôt, mes enfants ont très bien perçu les difficultés qu’engendrait le handicap. Du coup, ils ont tendance a vivre dans l’inquiétude que « ça pourrait leur arriver ».

Un matin en habillant Arthur lorsqu’il avait 3 ans, il nous a demandé si lui aussi lorsqu’il serait au CP, aurait une main qui ne marcherait plus.

Que faire pour les aider à cheminer vers une pensée moins angoissante ?

Nous avons pris le partie de déclarer que ce qui est important dans la vie c’est de réaliser ses rêves. Certaines personnes bien portantes n’ont pas une vie qui les épanouit alors que d’autres porteuses de handicap ont des vies extraordinaires.

 




Elisabeth Fabre de Morlhon
Elisabeth Fabre de Morlhon

Auteur



Voir l'article entier

lignes de couleurs pour dyspraxiques dysgraphiques
Qu’est-ce que l’interligne des cahiers ?

par Elisabeth Fabre de Morlhon janvier 17, 2020 0 Commentaires

Je fabrique et vends des cahiers 7 mm, 5 mm et 3 mm pour les enfants dyspraxiques et dysgraphiques, mais à quoi correspond un interligne de 3, 5 ou 7 mm ? L’interligne correspond à l’espace entre les lignes dans lesquels se logent les petites lettres comme le a, c, e, o …. Dans les […]

Voir l'article entier →

lignes pour dyspraxiques et dyslexiques
Des lignes de couleurs pour l’écriture cursive

par Elisabeth Fabre de Morlhon décembre 17, 2019 0 Commentaires

Chaque ligne a une couleur qui permet de raconter une histoire.

    • La ligne marron est la ligne de la terre sur laquelle toutes les lettres sont posées.
    • La ligne verte représente l’herbe. Les petites lettres (a, e, r, …) sont toutes entre la terre et l’herbe.
    • Entre ces 2 lignes, se trouve la ligne de l’amitié : ligne sur laquelle les lettres s’attachent (c’est ici qu’elles se donnent la main).
    • En dessous de la ligne marron, se trouve la ligne du feu (la ligne rouge) sur laquelle descendent les lettres comme le g, le j, le p ….
    • Tout en haut, on trouve le ciel, vers lequel les grandes lettres comme le l, le h … montent.

Voir l'article entier →

Cadre coloré troubles des apprentissages
Un cadre coloré pour se repérer dans la feuille

par Elisabeth Fabre de Morlhon septembre 24, 2019 0 Commentaires

Chaque couleur du cadre est choisie afin de lui donner du sens.

  • En haut de la page, une barre bleue va symboliser le ciel.
  • En bas, une barre marron va symboliser la terre.
  • A gauche, une barre verte correspondra au feu vert. On commence à gauche de la feuille, le feu vert indique que l’on a l’autorisation de démarrer.
  • A droite de la feuille, une barre rouge symbolisera un feu rouge. Quand on arrive à droite de la feuille, il faut s’arrêter. On s’arrête au feu rouge.

Voir l'article entier →