Quand le dialogue se passe bien entre la famille et l’école ….

par Elisabeth Fabre de Morlhon février 07, 2012 0 Commentaires

heure dyspraxique

Ma fille Chloé, hémiplégique et dyspraxique est en 6ème / ULIS.

La classe ULIS (pour le collège) ou CLIS (pour le primaire) est une classe d’environ 12 enfants, porteurs d’un handicap. Dans cette classe les enfants sont accompagnés sur les matières les plus difficiles pour eux, par une enseignante formée et une AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire).

Pour Chloé, son emploi du temps est partagée entre des heures en 6ème « classique » pour les enseignements dans lesquels elle  le moins de difficultés et des heures en ULIS.

En 6ème « classique » elle suit, entre autre, les cours d’anglais. Après l’apprentissage des nombres, voilà que ma fille revient avec une leçon sur l’heure en Anglais. Jusque là rien d’exceptionnel. Sauf que l’heure en français n’est pas complètement acquise pour elle à savoir qu’elle lit parfaitement l’heure 8h50 mais pas 9h moins 10. La notion de moins 5, moins 10 …. fait appel à des notions mathématiques qui pour l’instant la dépasse.

Face à cette difficulté, je propose à l’enseignante de simplifier l’apprentissage a quelque chose du type 11h50 et pas « 10 to 11  » mais elle refuse en me demandant d’essayer.

Je me suis un peu creuser la tête est j’ai proposé à Chloé un cadran qui sur lequel était inscrit les heures et les minutes. Sur la partie gauche du cadran j’ai carrément inscrit 10, 20 ….

Une fois l’apprentissage de l’heure en anglais faite, il me restait « plus qu’à » demander à l’enseignante la possibilité, pour Chloé, de prendre son cadran avec elle en évaluation. Et là, qu’elle n’a pas été ma surprise, lorsque l’enseignante m’a répondu que non seulement Chloé pourrait avoir son cadran, mais qu’en plus elle allait le projeter au tableau pour toute la classe.

J’adore quand la communication se fait aussi bien entre la famille et l’enseignant, et qu’en plus on en arrive à « Mais ces adaptations peuvent servir à tous le monde ! ».

Et vous savez quoi, l’objectif de Serpodile est d’aider les enfants différents dans leurs apprentissages scolaires mais aussi de fournir de nouveaux outils à tous les enfants.




Elisabeth Fabre de Morlhon
Elisabeth Fabre de Morlhon

Auteur



Voir l'article entier

majuscule baton dysgraphie dyspraxie
Les lettres majuscules bâtons en cahier effaçable

par Elisabeth Fabre de Morlhon mars 10, 2020 0 Commentaires

L’aventure Serpodile me permet d’entrer en contact avec de nombreux parents ou professionnels en quête de nouveaux outils leur permettant d’aider leurs enfants. De nombreux parents m’ont ainsi contacter en trouvant ma méthode d’apprentissage de l’écriture cursive super mais malheureusement leurs enfants avaient trop de difficultés pour accéder à l’écriture cursive. Ils recherchaient la même […]

Voir l'article entier →

écriture cursive lettres dyspraxie dysgraphie
J’apprends l’écriture cursive : l'écriture des lettres 2/2

par Elisabeth Fabre de Morlhon mars 06, 2020 0 Commentaires

Chaque lettre est décomposée en séquences graphiques dont l’élément unitaire est la forme de base.

C’est l’enchainement des formes de bases qui vont permettre à l’enfant de réaliser la lettre. L’enfant retrouvera le nom des formes qu’il a appris précédemment ainsi que leur couleur. L’enchainement des formes de bases doit être réalisé dans l’ordre et sans lever le crayon afin d’obtenir une écriture efficace et fluide.

Au fur et à mesure de son apprentissage, votre enfant précisera son geste et affinera son écriture. L’important est qu’il apprenne l’enchainement des tracés fondamentaux. Cet apprentissage est long et doit rester ludique

Voir l'article entier →

Aider un enfant dyspraxique, dyslexiques, TDA ... à apprendre
Aider un enfant dyspraxique, dyslexique, TDA ... à apprendre

par Elisabeth Fabre de Morlhon février 28, 2020 0 Commentaires

Arrivez-vous a comprendre comment fonctionne votre enfant DYS ou cela reste-t-il un mystère pour vous ?

Est-ce que comprendre le fonctionnement de son enfant est quelque chose distinctif pour un parent ou avez-vous besoin d'aide ?

Apprendre à connaitre le fonctionnement de son enfant dyspraxique, dyslexique, TDA ... est une véritable force pour l'aider ensuite à progresser. Comme ces enfants ont un fonctionnement très différent du notre (sauf si vous êtes vous-même DYS), cela peut-être parfois complexe.

Voir l'article entier →