J’apprends l’écriture cursive grandit ….

par Elisabeth Fabre de Morlhon janvier 24, 2015 0 Commentaires

app j'apprends l'écriture cursive

Notre app « J’apprends l’écriture cursive » a du caractère. Elle ne se laisse pas oublier dans la famille des produits Serpodile. Elle nous a fait savoir qu’elle voulait se faire « encore » plus belle et avoir les mêmes fonctionnalités que ses soeurs « J’apprends à écrire en lettres bâtons » et « J’apprends à écrire les chiffres« . Nous n’avons pas pu résister à ses demandes.

Pour l’aider, nous lui avons donné toutes les lettres de l’alphabet évidées. Les enfants qui s’entrainent avec elle pourront désormais après avoir appris à écrire les lettres avec des couleurs et des flèches, s’entrainer avec des lettres évidées. La difficulté augmente : plus de feu vert, plus de feu rouge, plus de décomposition des lettres en formes de base  ! C’est l’occasion pour vérifier si le sens du tracé est acquis ou s’il faut revenir sur certaines lettres. Mais en cas de difficultés, un éclairage image lumière peut être donné à l’apprenti écrivain.

lettres a évidé lettre g évidé

Pour ce qui est du relooking que « J’apprends l’écriture cursive » souhaitait avoir, nous avons commencé par retravailler toutes les lettres pour les tablettes : elles sont maintenant plus épaisses. Les petits doigts encore malhabiles seront ravis de ces lettres plus faciles à utiliser.

Ancienne versionlettre a cursive avant

 

 

Nouvelle version
a cursive nouvelle version

 

 

Ensuite,  notre app c’est fait une couleur : du orange à la place du bleu pour encore plus de peps. La touche finale est un peu de maquillage pour avoir de jolis icônes.

 

icône pour cursiveJ'apprends l'écriture cursive

 

icones pour cursive

Maintenant « J’apprends l’écriture cursive » espère que vos enfants seront ravis de cette nouvelle version et qu’elle les encouragera vers de nouveaux apprentissages.

Et vous savez quoi : maintenant c’est « J’apprends à écrire les lettres bâtons » qui est jalouse. Pas facile de gérer une fratrie !

 




Elisabeth Fabre de Morlhon
Elisabeth Fabre de Morlhon

Auteur



Voir l'article entier

lignes de couleurs pour dyspraxiques dysgraphiques
Qu’est-ce que l’interligne des cahiers ?

par Elisabeth Fabre de Morlhon janvier 17, 2020 0 Commentaires

Je fabrique et vends des cahiers 7 mm, 5 mm et 3 mm pour les enfants dyspraxiques et dysgraphiques, mais à quoi correspond un interligne de 3, 5 ou 7 mm ? L’interligne correspond à l’espace entre les lignes dans lesquels se logent les petites lettres comme le a, c, e, o …. Dans les […]

Voir l'article entier →

lignes pour dyspraxiques et dyslexiques
Des lignes de couleurs pour l’écriture cursive

par Elisabeth Fabre de Morlhon décembre 17, 2019 0 Commentaires

Chaque ligne a une couleur qui permet de raconter une histoire.

    • La ligne marron est la ligne de la terre sur laquelle toutes les lettres sont posées.
    • La ligne verte représente l’herbe. Les petites lettres (a, e, r, …) sont toutes entre la terre et l’herbe.
    • Entre ces 2 lignes, se trouve la ligne de l’amitié : ligne sur laquelle les lettres s’attachent (c’est ici qu’elles se donnent la main).
    • En dessous de la ligne marron, se trouve la ligne du feu (la ligne rouge) sur laquelle descendent les lettres comme le g, le j, le p ….
    • Tout en haut, on trouve le ciel, vers lequel les grandes lettres comme le l, le h … montent.

Voir l'article entier →

Cadre coloré troubles des apprentissages
Un cadre coloré pour se repérer dans la feuille

par Elisabeth Fabre de Morlhon septembre 24, 2019 0 Commentaires

Chaque couleur du cadre est choisie afin de lui donner du sens.

  • En haut de la page, une barre bleue va symboliser le ciel.
  • En bas, une barre marron va symboliser la terre.
  • A gauche, une barre verte correspondra au feu vert. On commence à gauche de la feuille, le feu vert indique que l’on a l’autorisation de démarrer.
  • A droite de la feuille, une barre rouge symbolisera un feu rouge. Quand on arrive à droite de la feuille, il faut s’arrêter. On s’arrête au feu rouge.

Voir l'article entier →