Eloge de la faiblesse

par Elisabeth Fabre de Morlhon décembre 07, 2011 0 Commentaires

eloge de la faiblesse

La vie de serpodile est particulièrement dense en ce moment : une foule de nouvelles commandes, l’achat d’une nouvelle plastifieuse et d’une nouvelle imprimante pour accélérer la production des différents cahiers. Les articles de mon blog se font donc plus rares. J’ai néanmoins le souhait de partager avec vous cette lecture : « Eloge de la faiblesse » d’Alexandre Jollien qui est un témoignage qui me touche beaucoup.

Alexandre Jollien est IMC et a passé 17 ans dans une institution où il était prédestiné à rouler des cigares. Les psychologues lui avait attribué un QI très faible. Son incroyable motivation lui a permis de trouver la volonté de dépasser son handicap et d’entrer à l’université de Fribourg où il obtient une licence en lettres.

L’intensité et la difficulté de son combat pour parvenir à faire des études est telle qu’il n’en donne pas de détails précis mais le résultat est là et ses ouvrages Le philosophe nu, Le métier d’homme sont la preuve de sa réusite. Ses réflexions sur la vie, il les partage au cours de conférences auxquels il participe.

Dans ce livre, à travers un dialogue avec Socrate, Alexandre Jollien nous fait part des grandes étapes de sa vie en institut et nous initie à sa réflexion sur la normalité. Il nous livre sa vision du monde et ses experiences à travers son vécu de personne handicapée.  Un témoignage fascinant, jamais larmoyant et plein d’humour.

« Très vite, j’eus l’intuition qu’en fuyant le handicap, on s’isole. Il est là, il faut l’accueillir comme un cinquième membre, composer avec lui. Pour ce faire, la connaissance de ses faiblesses me semble primordiale »

Un veritable message d’espoir pour tout ceux qui vivent le handicap.




Elisabeth Fabre de Morlhon
Elisabeth Fabre de Morlhon

Auteur



Voir l'article entier

majuscule baton dysgraphie dyspraxie
Les lettres majuscules bâtons en cahier effaçable

par Elisabeth Fabre de Morlhon mars 10, 2020 0 Commentaires

L’aventure Serpodile me permet d’entrer en contact avec de nombreux parents ou professionnels en quête de nouveaux outils leur permettant d’aider leurs enfants. De nombreux parents m’ont ainsi contacter en trouvant ma méthode d’apprentissage de l’écriture cursive super mais malheureusement leurs enfants avaient trop de difficultés pour accéder à l’écriture cursive. Ils recherchaient la même […]

Voir l'article entier →

écriture cursive lettres dyspraxie dysgraphie
J’apprends l’écriture cursive : l'écriture des lettres 2/2

par Elisabeth Fabre de Morlhon mars 06, 2020 0 Commentaires

Chaque lettre est décomposée en séquences graphiques dont l’élément unitaire est la forme de base.

C’est l’enchainement des formes de bases qui vont permettre à l’enfant de réaliser la lettre. L’enfant retrouvera le nom des formes qu’il a appris précédemment ainsi que leur couleur. L’enchainement des formes de bases doit être réalisé dans l’ordre et sans lever le crayon afin d’obtenir une écriture efficace et fluide.

Au fur et à mesure de son apprentissage, votre enfant précisera son geste et affinera son écriture. L’important est qu’il apprenne l’enchainement des tracés fondamentaux. Cet apprentissage est long et doit rester ludique

Voir l'article entier →

Aider un enfant dyspraxique, dyslexiques, TDA ... à apprendre
Aider un enfant dyspraxique, dyslexique, TDA ... à apprendre

par Elisabeth Fabre de Morlhon février 28, 2020 0 Commentaires

Arrivez-vous a comprendre comment fonctionne votre enfant DYS ou cela reste-t-il un mystère pour vous ?

Est-ce que comprendre le fonctionnement de son enfant est quelque chose distinctif pour un parent ou avez-vous besoin d'aide ?

Apprendre à connaitre le fonctionnement de son enfant dyspraxique, dyslexique, TDA ... est une véritable force pour l'aider ensuite à progresser. Comme ces enfants ont un fonctionnement très différent du notre (sauf si vous êtes vous-même DYS), cela peut-être parfois complexe.

Voir l'article entier →