Aider les enfants à se concentrer

par Elisabeth Fabre de Morlhon février 09, 2013 0 Commentaires

améliorer la concentration

Avoir un enfant bien concentré lorsqu’il fait ses devoirs est un véritable challenge. Après une journée d’école c’est souvent dur de s’y remettre.

Une manière efficace (mais qui peut paraître étrange) est de proposer à votre enfant, 15 min avant de faire les devoirs, de colorier des mandalas. Le mandala est un dessin de forme circulaire comportant à l’intérieur du cercle des dessins symétriques. Le mandala permet à la personne qui le colorie de se recentrer sur elle même, de se calmer et de se relaxer. Tous les ingrédients nécessaires pour un travail efficace par la suite.

Proposez une grande diversité de mandalas : des grands, des petits, des ouverts, des fermés …. Faites colorier votre enfant au moins 10 min (c’est le temps nécessaire pour amorcer la relaxation). Coloriez avec eux (ça vous détendra aussi !!) sinon il risque de mal le recevoir (genre « colorie ça va te calmer !!! »). Faites cela en silence pour favoriser le centrage sur soi même.

Votre enfant peut même continuer à colorier des mandalas pendant que vous donnez une explication ou qu’il récite sa leçon. Ca ne le perturbera pas dans son travail bien au contraire.
Faites l’expérience : Donnez un mandala à colorier à votre enfant et lisez lui une histoire. Posez lui des questions sur cette histoires et vous serez surpris de ce qu’il aura retenu.

Les mandalas peuvent aussi permettre de calmer des tensions au sein d’une fratrie (ou d’un groupe). Pour cela vous pouvez leurs faire faire des mandalas collectifs : chacun réalise individuellement son mandala puis on découpe et on les rassemble (par exemple avec des mandalas hexagonaux).

Il serait très interessant que les enseignants donnent la possibilité aux enfants qui le souhaitent de colorier des mandalas pendant les explications des leçons mais c’est un autre débat.

On trouve facilement des mandalas gratuits à imprimer.
Je vous donne quelques adresses :

Bon coloriage




Elisabeth Fabre de Morlhon
Elisabeth Fabre de Morlhon

Auteur



Voir l'article entier

lignes de couleurs pour dyspraxiques dysgraphiques
Qu’est-ce que l’interligne des cahiers ?

par Elisabeth Fabre de Morlhon janvier 17, 2020 0 Commentaires

Je fabrique et vends des cahiers 7 mm, 5 mm et 3 mm pour les enfants dyspraxiques et dysgraphiques, mais à quoi correspond un interligne de 3, 5 ou 7 mm ? L’interligne correspond à l’espace entre les lignes dans lesquels se logent les petites lettres comme le a, c, e, o …. Dans les […]

Voir l'article entier →

lignes pour dyspraxiques et dyslexiques
Des lignes de couleurs pour l’écriture cursive

par Elisabeth Fabre de Morlhon décembre 17, 2019 0 Commentaires

Chaque ligne a une couleur qui permet de raconter une histoire.

    • La ligne marron est la ligne de la terre sur laquelle toutes les lettres sont posées.
    • La ligne verte représente l’herbe. Les petites lettres (a, e, r, …) sont toutes entre la terre et l’herbe.
    • Entre ces 2 lignes, se trouve la ligne de l’amitié : ligne sur laquelle les lettres s’attachent (c’est ici qu’elles se donnent la main).
    • En dessous de la ligne marron, se trouve la ligne du feu (la ligne rouge) sur laquelle descendent les lettres comme le g, le j, le p ….
    • Tout en haut, on trouve le ciel, vers lequel les grandes lettres comme le l, le h … montent.

Voir l'article entier →

Cadre coloré troubles des apprentissages
Un cadre coloré pour se repérer dans la feuille

par Elisabeth Fabre de Morlhon septembre 24, 2019 0 Commentaires

Chaque couleur du cadre est choisie afin de lui donner du sens.

  • En haut de la page, une barre bleue va symboliser le ciel.
  • En bas, une barre marron va symboliser la terre.
  • A gauche, une barre verte correspondra au feu vert. On commence à gauche de la feuille, le feu vert indique que l’on a l’autorisation de démarrer.
  • A droite de la feuille, une barre rouge symbolisera un feu rouge. Quand on arrive à droite de la feuille, il faut s’arrêter. On s’arrête au feu rouge.

Voir l'article entier →