TDA

Aider les enfants à se concentrer

par Elisabeth Fabre de Morlhon février 09, 2013 0 Commentaires

améliorer la concentration

Avoir un enfant bien concentré lorsqu’il fait ses devoirs est un véritable challenge. Après une journée d’école c’est souvent dur de s’y remettre.

Une manière efficace (mais qui peut paraître étrange) est de proposer à votre enfant, 15 min avant de faire les devoirs, de colorier des mandalas. Le mandala est un dessin de forme circulaire comportant à l’intérieur du cercle des dessins symétriques. Le mandala permet à la personne qui le colorie de se recentrer sur elle même, de se calmer et de se relaxer. Tous les ingrédients nécessaires pour un travail efficace par la suite.

Proposez une grande diversité de mandalas : des grands, des petits, des ouverts, des fermés …. Faites colorier votre enfant au moins 10 min (c’est le temps nécessaire pour amorcer la relaxation). Coloriez avec eux (ça vous détendra aussi !!) sinon il risque de mal le recevoir (genre « colorie ça va te calmer !!! »). Faites cela en silence pour favoriser le centrage sur soi même.

Votre enfant peut même continuer à colorier des mandalas pendant que vous donnez une explication ou qu’il récite sa leçon. Ca ne le perturbera pas dans son travail bien au contraire.
Faites l’expérience : Donnez un mandala à colorier à votre enfant et lisez lui une histoire. Posez lui des questions sur cette histoires et vous serez surpris de ce qu’il aura retenu.

Les mandalas peuvent aussi permettre de calmer des tensions au sein d’une fratrie (ou d’un groupe). Pour cela vous pouvez leurs faire faire des mandalas collectifs : chacun réalise individuellement son mandala puis on découpe et on les rassemble (par exemple avec des mandalas hexagonaux).

Il serait très interessant que les enseignants donnent la possibilité aux enfants qui le souhaitent de colorier des mandalas pendant les explications des leçons mais c’est un autre débat.

On trouve facilement des mandalas gratuits à imprimer.
Je vous donne quelques adresses :

Bon coloriage




Elisabeth Fabre de Morlhon
Elisabeth Fabre de Morlhon

Auteur



Voir l'article entier

majuscule baton dysgraphie dyspraxie
Les lettres majuscules bâtons en cahier effaçable

par Elisabeth Fabre de Morlhon mars 10, 2020 0 Commentaires

L’aventure Serpodile me permet d’entrer en contact avec de nombreux parents ou professionnels en quête de nouveaux outils leur permettant d’aider leurs enfants. De nombreux parents m’ont ainsi contacter en trouvant ma méthode d’apprentissage de l’écriture cursive super mais malheureusement leurs enfants avaient trop de difficultés pour accéder à l’écriture cursive. Ils recherchaient la même […]

Voir l'article entier →

écriture cursive lettres dyspraxie dysgraphie
J’apprends l’écriture cursive : l'écriture des lettres 2/2

par Elisabeth Fabre de Morlhon mars 06, 2020 0 Commentaires

Chaque lettre est décomposée en séquences graphiques dont l’élément unitaire est la forme de base.

C’est l’enchainement des formes de bases qui vont permettre à l’enfant de réaliser la lettre. L’enfant retrouvera le nom des formes qu’il a appris précédemment ainsi que leur couleur. L’enchainement des formes de bases doit être réalisé dans l’ordre et sans lever le crayon afin d’obtenir une écriture efficace et fluide.

Au fur et à mesure de son apprentissage, votre enfant précisera son geste et affinera son écriture. L’important est qu’il apprenne l’enchainement des tracés fondamentaux. Cet apprentissage est long et doit rester ludique

Voir l'article entier →

Aider un enfant dyspraxique, dyslexiques, TDA ... à apprendre
Aider un enfant dyspraxique, dyslexique, TDA ... à apprendre

par Elisabeth Fabre de Morlhon février 28, 2020 0 Commentaires

Arrivez-vous a comprendre comment fonctionne votre enfant DYS ou cela reste-t-il un mystère pour vous ?

Est-ce que comprendre le fonctionnement de son enfant est quelque chose distinctif pour un parent ou avez-vous besoin d'aide ?

Apprendre à connaitre le fonctionnement de son enfant dyspraxique, dyslexique, TDA ... est une véritable force pour l'aider ensuite à progresser. Comme ces enfants ont un fonctionnement très différent du notre (sauf si vous êtes vous-même DYS), cela peut-être parfois complexe.

Voir l'article entier →